Manque de ressources scolaires : le communautaire interpellé

 

Rimouski, le 29 octobre 2015 – Autisme de l’Est-du-Québec (ADEQ), soucieux de la qualité des services offerts aux personnes vivant avec un trouble du spectre autistique (TSA) se joint à Anna Cone, mère d’un garçon autiste de 11 ans qui fréquente une école primaire de la commission scolaire des Phares, pour dénoncer la diminution des services en éducation spécialisée. Rappelons que les ressources allouées à l’école pour assurer les services pour tous les élèves en situation de handicap étant limitées, l’école en question s’est vue dans l’obligation de diminuer les heures d’accompagnement en éducation spécialisée dont bénéficiait le fils de madame Cone. Selon l’ADEQ, loin d’être un cas isolé, ce type de situation n’est pourtant que trop peu dénoncé. La peur des représailles, le manque de temps et d’énergie, le sentiment d’impuissance sont autant de raisons dissuadant les parents à dénoncer le manque de ressources pour leur enfant. L’ADEQ salue ainsi le geste de madame Cone et encourage les autres parents d’enfant vivant avec le TSA à unir leur voix.


Le directeur de l’organisme, Philippe de Carufel, souligne être « préoccupé par la diminution de la qualité de vie de certaines familles provoquée par les mesures d’austérité. Nous souhaitons favoriser la solidarité entre les parents et contribuer à répondre à leurs besoins. Ce sont non seulement les enfants qui subissent une diminution de services, mais plusieurs parents témoignent également de leur anxiété et de leur fatigue, face aux efforts qu’ils doivent déployer à la maison pour compenser le manque de ressources ».
L’ADEQ, à l’instar du milieu communautaire, se dit alarmé par les besoins des élèves en difficultés qui pourraient ne pas être adéquatement répondus au nom d’un pseudo équilibre budgétaire. Avec les plus récentes coupes qui ont assurément un impact majeur sur les élèves ayant un diagnostic de TSA et leurs parents, l’ADEQ croit qu'il est de plus en plus difficile pour vous d'obtenir des services de qualité en santé et en éducation. «La réussite et la persévérance des élèves en difficultés sont ainsi directement menacées, tout comme nos acquis sociaux et ce pour satisfaire aux exigences toujours grandissantes de l’austérité, ajoute monsieur De Carufel. Les élèves d’aujourd’hui sont les adultes de demain. Se désinvestir d’eux aujourd’hui, c’est hypothéquer notre avenir collectif. »


Madame Cone, membre de l’ADEQ, invite par ailleurs toute personne vivant des difficultés similaires à celles vécues par sa famille à contacter l’organisme afin de dénoncer la situation et obtenir un appui dans leurs démarches, au 1-877-725-2575.


Autisme de l’Est-du-Québec est un organisme à but non lucratif créé en 1979 par des parents. Il a comme mission d’améliorer et promouvoir la qualité de vie des familles et des proches des personnes ayant un TSA.


- 30 –


Source :
Philippe De Carufel
Directeur général de l’Association de l’Autisme de l’Est-du-Québec
418-725-2575 ou 1-877-725-2575
direction@autismedelest.org - www.autismedelest.org

 

26 Mars 2019
06 Mars 2019
21 Novembre 2017
19 Mars 2017
11 Juillet 2016