Portrait de l'ADEQ

Historique

En 1979, des parents bénévoles mettent sur pied la Société québécoise de l’autisme – Chapitre de Rimouski.  En 1993, les activités de l’organisme sont interrompues.  Il  faut attendre jusqu’en 1998 pour que d’autres parents bénévoles et des intervenants fassent revivre l’organisme qui devient la Société d’autisme régionale du Bas-Saint-Laurent/Gaspésie/Les Îles.  On engage alors une personne pour développer et coordonner les services sur notre territoire.  

Un intervenant communautaire est embauché en 2006 spécifiquement pour couvrir le territoire de la Gaspésie. En 2008, le nom de l’organisme est de nouveau modifié pour devenir Association de l’Autisme et des autres Troubles Envahissants du Développement de l’Est-du-Québec (AATEDEQ). En août 2010, l’AATEDEQ ouvre un bureau aux Îles-de-la-Madeleine, afin de mieux répondre aux membres de cette communauté. Lors de l’assemblée générale annuelle de juin 2013, les membres décident de changer le nom de l’organisme pour l’Association de l’autisme de l’Est du Québec, l’ADEQ, et d’utiliser l’expression «troubles du spectre autistique (TSA)».

Mission

L’ADEQ a pour mission d’améliorer et de promouvoir la qualité de vie des familles et des proches des personnes ayant un TSA.

Mandats 

L’ADEQ a trois (3) mandats précis :

  1. Supporter les familles et les proches des personnes présentant un trouble du spectre autistique (TSA);
  2. Informer et sensibiliser les réseaux, les intervenants et la population aux réalités vécues par les personnes ayant un TSA, leurs familles et leurs proches;
  3. Promouvoir et défendre les droits et intérêts des personnes vivant avec un TSA.

Valeurs

La mission de l’ADEQ se réalise par des valeurs qui nous sont communes et primordiales. En juin 2012, une réflexion a été effectuée par les administrateurs et les employés au sujet des valeurs qui nous semblent les plus importantes pour mener à bien les actions de l’ADEQ. Parmi toutes celles existantes, notre choix s’est arrêté sur cinq valeurs. Les membres, les administrateurs et les employés adhèrent à ces valeurs. Celles-ci étant présentées en ordre alphabétique et non en ordre d’importance :

Dignité

La personne, sa famille, ses proches sont traités avec civilité, équité et compréhension dans le respect de leur dignité.

Participation responsable

L’ADEQ s’engage à assurer son rôle de façon responsable. De plus, sa survie ne peut que passer par la participation des membres, à la détermination des orientations et à la réalisation des activités de l’ADEQ. Cette valeur engage donc une implication des employés, mais aussi des administrateurs, des membres et des bénévoles; chacun ayant un rôle indispensable à jouer. 

Solidarité

L’ADEQ s’engage à mettre en commun toutes les ressources, les expériences et les expertises disponibles afin de réaliser ses objectifs. Elle s’engage aussi à agir en fonction des intérêts communs des membres et, à cet effet, à déployer tous les efforts possibles pour supporter les membres. Enfin, rappelons le slogan de l’ADEQ qui traduit très bien cette valeur, soit : Nous sommes là avec vous!

Tolérance

Elle se définit par le  respect, l’acceptation et l’appréciation de la différence de chacun.

Transparence

La transparence nous guide dans nos façons d’être et de faire. Elle implique un souci constant d’administrer, de gérer, de décider en livrant toute information relative à nos choix, à nos décisions et à nos interventions.

Il est à noter que le respect n’a pas été retenu parmi celles-ci parce que nous considérons qu’il va de soi puisqu’il donne de la signification aux décisions et interventions que nous prenons. Toutefois, le respect est complexe parce qu’il se décline alors sous plusieurs formes qui nous tiennent à cœur : respect de la personne, respect de ses différences, respect du rôle de chacune des personnes œuvrant au sein de l’ADEQ (membres, administrateurs, employés, bénévoles), respect des partenaires, etc. De façon générale, l’ADEQ s’engage à ne pas porter atteinte à autrui. Chaque personne impliquée à l’ADEQ s’engage à se conformer avant tout au respect ainsi qu’aux valeurs énumérées plus haut.

Activités offertes

Afin de bien décrire les activités offertes par l’ADEQ, le mieux est de les répartir par volets :

  1. Le support aux membres.
  2. L’information et la sensibilisation.
  3. Le répit.
  4. La représentation et la revendication.

Personnel et bénévoles

Plusieurs catégories de personnes s’impliquent au sein de l’ADEQ et chacune d’entre elles a un rôle bien précis à jouer.

D’abord, les membres.  Ils sont au sommet de l’organigramme, puisqu’ils sont la raison d’être de l’organisme.  Ce sont eux qui décident des lignes directrices à suivre.  Chaque année, une assemblée générale annuelle est organisée pour leur rendre compte des activités organisées, des décisions prises et de la situation financière de l’organisme au cours de la dernière année complétée.  Cette assemblée générale annuelle sert aussi à déterminer des orientations et priorités et à élire les administrateurs de la prochaine année.  Tout au cours de l’année, les membres peuvent également transmettre à l’ADEQ leurs commentaires, leurs propositions et leurs préoccupations.  Pour ce faire, ils peuvent communiquer avec l’ADEQ par voie orale (rencontre ou téléphone), par voie écrite (lettre) ou par voie électronique (courrier électronique, site Internet, page Facebook).

Ensuite, le conseil d’administration.  Il est composé de neuf (9) administrateurs bénévoles en provenance de l’ensemble du territoire.  Pour combler les postes disponibles, la priorité est toujours accordée à la catégorie de membres familles ou personnes ayant un TSA.  Le conseil d’administration se rencontre régulièrement au cours de l’année.  Pour les administrateurs qui habitent des portions du territoire plus éloignées, leur participation se fait par le biais de diverses technologies (exemples : conférences téléphoniques, Skype (Internet)).  Le conseil d’administration a comme fonction principale d’administrer l’organisme de façon à s’assurer qu’il réponde efficacement aux besoins des membres tout en possédant les ressources humaines, matérielles et financières pour y arriver.

Puis, le directeur. Celui-ci travaille à temps plein à partir du bureau de Rimouski.  Il agit sous la supervision du conseil d’administration.  Il planifie, organise et coordonne les activités de l’organisme.  De plus, il agit comme porte-parole de l’organisme dans des activités de partenariat, de concertation, de représentation, etc.  Il assure aussi la gestion financière et la gestion des ressources humaines de l’ADEQ.  Il donne également des consignes aux employés (réguliers et occasionnels), aux stagiaires et aux bénévoles concernant les directions qu’elle s’attend qu’ils prennent dans le travail.  Enfin, il agit comme lien entre le conseil d’administration et les employés, stagiaires et bénévoles.

Ensuite, les employés. L’organisme peut compter sur le travail de  quatre employés : une directrice à temps plein à Rimouski et trois intervenantes communautaires à temps partiel. L’une travaille à partir du bureau de Rimouski et couvre le Bas-Saint-Laurent, une autre dessert la Gaspésie à partir de Caplan,  alors que l’autre travaille à partir du bureau des Îles-de-la-Madeleine.

Puis, les stagiaires. Ils s’impliquent au sein de l’organisme dans un but de formation. Ils proviennent de milieux d’enseignement de niveaux collégial ou universitaire. Ils recueillent des informations concernant l’organisme, apprennent à mieux connaître les personnes ayant un TSA et leurs familles et collaborent à la réalisation d’activités avec le directeur et/ou les intervenants communautaires.

Enfin, les bénévoles (outre ceux du conseil d’administration).  Ils  œuvrent au sein de l’organisme de façon ponctuelle. Ils peuvent être impliqués à un niveau administratif (exemple : lors d’une activité d’autofinancement) ou au niveau des activités auprès des membres (exemple : organisation d’activités dans le cadre du Mois de l’autisme).  Ils se réfèrent donc soit au directeur, soit aux employés.

Enfin, pour bien comprendre la place occupée par chacune des catégories de personnes impliquées, voici l’organigramme de l’organisme :

Le porte-parole du mois de l’autisme

Depuis 2008, Chantois, le clown-chanteur pour enfants, est devenu le porte-parole officiel du mois de l’autisme de l’ADEQ.  Il explique ainsi pourquoi il a souhaité s’impliquer auprès de l’ADEQ : «Comme artiste, nous avons la chance de recevoir des témoignages d’affection qui réchauffent le cœur. Savoir que ma musique et mes chansons peuvent faire en sorte d’aider des enfants dans leurs apprentissages me donne des ailes.  C’est suite à plusieurs témoignages de parents d’enfants et d’intervenants œuvrant auprès d’enfants autistes que j’ai décidé de contacter l’ADEQ et de consacrer du temps pour aider à la cause.  Parmi ces témoignages, certains me touchent encore plus.  Quand un parent t’écrit que son enfant a dit son premier mot à 5 ans en écoutant tes chansons ou qu’un intervenant utilise tes chansons pour qu’un enfant s’alimente, tu te dis WOW !  C’est pourquoi je m’implique auprès de ces enfants et leurs familles.  Ils donnent un sens à mon travail, me gonflent d’amour et, si donner de mon temps peut les aider, je le donne sans compter.»

Chantois xx ½

Partenaires réguliers

Pour bien répondre aux besoins des personnes qui font appel à l’ADEQ, la collaboration avec des partenaires est essentielle.  La liste des partenaires de l’ADEQ est longue.  Toutefois, certains d’entre eux entretiennent une collaboration plus active.  Il s’agit de :

  • Fédération Québécoise de l’Autisme et des autres Troubles Envahissants du Développement (FQATED)
  • Centre de Réadaptation en Déficience Intellectuelle et en Trouble Envahissant du Développement (CRDITED) du Bas-Saint-Laurent
  • Centre de réadaptation de la Gaspésie
  • CRDITED des Îles
  • Regroupement des Organismes de Personnes Handicapées du Bas-du-Fleuve (ROPHBF)
  • Mouvement Action Communautaire (MAC) du Bas-Saint-Laurent
  • Centre de santé et de services sociaux de Rimouski – mission CLSC
  • Agence de la santé et des services sociaux du Bas-Saint-Laurent (partenaire financier)
  • Agence de la santé et des services sociaux de la Gaspésie – Îles-de-la-Madeleine (partenaire financier)

Partenaires occasionnels :

  • Autres organismes régionaux en TSA
  • Autres organismes œuvrant auprès des personnes ayant un handicap
  • Commissions scolaires
  • Services Spécialisés de Main-d’œuvre (SSMO) (Emploi-Québec)
  • Centres de santé et de services sociaux – mission CLSC